Santé / Bien-être

Step by Step

Praticienne - Clinicienne en EFT. Massages Shinzu et vibratoires au bol tibétain.

professionnel

Offre permanente

5% de remise sur toutes les prestations.

Offre anniversaire

Sur présentation de votre carte (photo obligatoire) à la date de votre anniversaire (une semaine avant et une semaine après), Un massage Shinzu, de 45 minutes et d'une valeur de 50€, offert (sans contrepartie).

Nous trouver

Nos infos

Coordonnées

12 rue des Grands Champs
74300 Cluses
+33 6 63 23 99 24 Nous contacter

Horaires

Uniquement sur rendez-vous. N'hésitez pas à laisser un message.

Aujourd'hui 09:00 - 18:00 Aujourd'hui 09:00 - 18:00 Aujourd'hui 09:00 - 18:00 Aujourd'hui 09:00 - 18:00 Aujourd'hui 09:00 - 18:00 Aujourd'hui 09:00 - 18:00 Aujourd'hui Fermé

Tout voir

Lundi 09:00 - 18:00
Mardi 09:00 - 18:00
Mercredi 09:00 - 18:00
Jeudi 09:00 - 18:00
Vendredi 09:00 - 18:00
Samedi 09:00 - 18:00
Dimanche Fermé

Liens sociaux

Description

Depuis mai 2022, dans son cabinet à Cluses, Nadège Taranto vous reçoit pour des séances d’EFT, des massages ayurvédiques Shinzu et des massages vibratoires au bol tibétain. Pas à pas, avec Nadège vous retrouvez le chemin du bien-être en vous libérant des traumas et des douleurs.

L’EFT pour ouvrir les verrous et libérer les émotions

Pour Nadège, une séance d’EFT demande une « alliance thérapeutique » entre le soignant et le soigné, c’est-à-dire une écoute et une ouverture d’esprit de part et d’autre. Lors de la première séance, elle fait l’anamnèse du patient. Elle l’accueille sans jugement, il est important qu’il se sente libre de parler. Puis, ensemble, lorsque tous les éléments sont recueillis, le travail peut commencer. « Le mien, nous dit Nadège, c’est d’aider à fabriquer des clefs pour ouvrir les verrous et libérer les émotions. Je propose une ronde des points en acupression sur le corps. C’est le patient lui-même qui fait sa ronde, je ne le touche pas. Je ne fais pas le travail à sa place car le patient doit être acteur de sa thérapie ». L’EFT signifie technique de liberté émotionnelle, cette série répétitive de pressions sur le corps active des énergies et libère les émotions négatives qui nous encombrent.

« Lorsqu’on a dévoilé un trauma, il faut le digérer. On ne l’oubliera jamais mais quand on y repense, après un travail en EFT (combiné ou non avec les massages), on n’est plus submergé par les émotions négatives - explique Nadège. On les laisse derrière soi. On peut avancer dans la vie, reconsidérer son image, son identité et, enfin, rentrer dans le cercle vertueux de la vie ».

Nadège nous explique que 5 à 8 séances d’EFT peuvent venir à bout d’un trauma. Les addictions et phobies, par contre, demanderont un peu plus de séances.

L’EFT s’adresse à tous y compris aux enfants. L’EFT provoque de vraies prises de conscience, elle donne la liberté d’oser dire ce qu’on veut et ce qu’on ne veut plus. Nadège travaille aussi avec des couples en difficulté. Les séances d’EFT avec elle permettent souvent de rétablir la communication au sein du couple et de mettre des mots sur les maux.

Les massages vibratoires au bol tibétain

Nadège a une gamme de bols tibétains qu’elle utilise pour des massages vibratoires. « Je frappe le bol et je le pose au-dessus du point douloureux puis autour. Les vibrations libèrent de la douleur. J’en fait régulièrement l’expérience sur ma famille et surtout sur moi-même ».

Le massage Shinzu

Ce massage est une médecine douce complémentaire à l’EFT qui libère du stress et de l’anxiété. Pour pratiquer ce massage, on utilise une ou plusieurs baguettes Kansa pour travailler sur les pieds, le visage et le buste ou sur le corps entier, du crâne à la voute plantaire. Comme le travail se fait avec des baguettes, il n’y a pas de contact avec le corps. On se décontracte, ça libère du stress et de l’anxiété. Cela procure un bien-être physique et émotionnel avec, en prime, un effet gommant, repulpant et remodelant. Le massage dure de 45 mn à 1 h 30. »

Alors ?.. EFT, bols tibétains ou massage Shinzu ?

« C’est à la demande du patient, nous dit Nadège. A la prise de rendez-vous, soit la personne sait ce qu’elle veut, soit on en discute ensemble pour choisir le meilleur soin. Il est aussi possible de choisir un mix des trois. Je dois préciser que si je pressens que je ne suis pas la bonne thérapeute, je n’hésite pas à rediriger le patient vers d’autres collègues ».

Devenue thérapeute suite à son histoire personnelle

Nadège croque la vie par les deux bouts, pourtant la vie, n’a pas toujours été facile pour elle. Atteinte d’une maladie dégénérative et chronique, elle a dû abandonner son métier dans la restauration et l’événementiel, un métier qu’elle aimait.

« Quand on m’a dit que j’étais en situation de handicap, il a fallu digérer. Étrangement, ce n’est qu’à partir du moment où j’ai accepté la situation que j’ai commencé à moins souffrir ». Pour elle, découvrir les médecines douces a été une renaissance. Elle a pu les utiliser et se rendre compte de leur efficacité. « Les corticoïdes et anti-douleurs qu’on me prescrivait ne me soulageaient plus, j’ai souffert pendant plus de 25 ans. Je ne connaissais que la médecine allopathique, j’aurais aimé connaître les médecines douces bien avant et bénéficier d’un soutien psychologique, physique et émotionnel, j’aurais aussi aimé qu’on me dise que pour pouvoir pendre en charge la maladie, il fallait d’abord l’accueillir. »

Pour toutes ces raisons, Nadège crée l’association VAG de bien-être (VAG pour Vallée de l’Arve et du Giffre), pour démocratiser les médecines douces et apporter une vague d’espoir. Ses maîtres mots ? Entraide et partage. Elle souhaite réunir une équipe de pros au service du mieux-être accessible à tous : sophrologues, praticiens ayurvédiques, naturopathes, praticiens reiki, art thérapeutes. L’association permet de bénéficier d'un pass bien-être (individuel ou pour la famille) qui donne droit à des réductions auprès des praticiens de l’association. « C’est notre petit coup de pouce aux gens qui ont difficilement accès au soins bien-être, on travaille à démocratiser les médecines douces et à démontrer leur réel bienfait dans les protocoles de soins. Ce ne sont pas des médecines alternatives, comme on le dit souvent, car au contraire elles sont complémentaires à la médecine traditionnelle ! Cependant, il faut rappeler que les thérapeutes ne sont pas médecins, ils n’établissent ni diagnostique, ni ordonnance. »

L’association Vag de bien-être organise également des événements. Par exemple, les bénéfices perçus lors de la campagne d’Octobre Rose sont ensuite reversés à l’association A chacun son Everest pour financer des séjours de bien-être pour les femmes en rémission d’un cancer du sein.

« Au sein de l’association, j’avais la sensibilité pour trouver le thérapeute qui convenait fonction du problème de la personne, raconte Nadège. Au fil du temps, les professionnels de l’asso m’ont dit : ‘ Tu nous fais vivre et tu es la seule à ne pas être soignante, pourtant c’est toi la plus thérapeute de nous tous’. Grâce à eux, j’ai trouvé ma légitimité et ma raison d’être. J’ai donc franchi le pas pour devenir praticienne. J’ai travaillé en PNL sur mes croyances limitantes. Ça m’a fait notamment « péter » la croyance que je ne savais pas me protéger en tant que soignante. Puis, j’ai beaucoup lu et, de livre en livre, j’ai découvert l’EFT et j’ai compris que c’était ça. J’ai cherché une formation dans une école certifiée pour obtenir un diplôme, ce qui était important pour moi afin de me lancer professionnellement.

Nadège tient à préciser qu’elle anime aussi des ateliers pour enfants tous les mercredis matin à Cluses, dans le cadre des Mercredi’stractions proposés par le club des sports et la ville de Cluses. « J’anime des ateliers pour les enfants pour leur apprendre à mettre des mots sur leur émotions par le biais de livres, de jeux de cartes et de jeux de société. On travaille sur la confiance en soi, la cohésion de groupe, la bienveillance et le respect de la communication.»

Nadège partage son cabinet de Cluses avec Karyne Varo également partenaire de J’aime les gens d’ici. Avec elle, Nadège anime des ateliers de relaxation sonore, des cérémonies du cacao, des cercles de femmes… Elle propose également des formations pour apprendre l’utilisation thérapeutique du bol tibétain.

Portfolio

Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio
Portfolio